Cavalière n’est pas au cœur de l’action municipale du Lavandou tout comme les différents quartiers mis à part le centre. Le constat est facile à faire. Il suffit de s’y balader pour arriver à cette conclusion. Faisons un – petit – tour d’horizon non exhaustif.

Le Bassin Beaumont.

L’entrée de ce quartier n’a pas bonne mine. Pourtant, des jeux y ont été installés – trop précipitamment – pour près de 20 000 euros. Ils n’ont jamais été utilisés à cause d’une clôture installée pour sécuriser les lieux non-conforme. Puis, faute de budget, ils ont été laissés à l’abandon. Ou encore pour querelle avec le maire. Alors pourquoi ne pas réhabiliter cet endroit ? En draguant le bassin et en aménageant les abords avec une petite restauration, des jeux pour enfants (déjà installés), des tables de pique-nique…, il pourrait servir pour des petites activités nautiques qui feraient, notamment, la joie des enfants du Lavandou. 

D’autres pistes.

 Le développement d’un tourisme sportif et de nature pourrait également être un attrait pour Cavalière et le Lavandou. Les anciens terrains RICARD pourraient servir, facilement et à moindre coût, en proposant des randonnées pédestres et cyclistes. Ces parcours sportifs et d’autres activités nature et ludiques permettraient un entretien régulier de ces lieux et de profiter – enfin – de ce lieu magnifique.

Il est vrai que les terrains RICARD sont la propriété du conservatoire du littoral mais sont « entretenus » par la commune. Mais est-ce une raison pour abandonner cet espace? Une convention pourrait être mise en place.

Les espaces perdus ne sont pas réservés aux quartiers « éloignés ». Certes pas perdus pour tous, le golf 3 trous et practice du Grand Jardin fait partie de la liste. Sachant qu’il coûte plus que ce qu’il ne rapporte, pourquoi ne pas réorienter l’affectation de ce poumon vert dans cette urbanisation massive du lavandou ? Pourquoi ne pas l’améliorer pour créer une zone plus énergique ?

Pas très loin du “golf”, il pourrait en être de même pour le jardin public à côté de la maison de retraite. L’installation d’activités diverses, de jeux, de parcours sportifs permettrait aux lavandourains de sortir à nouveau du béton et d’avoir en plein centre une alternative à la traditionnelle promenade du front de mer. 

Un souffle énergique serait le bienvenu pour ces endroits et bien d’autres… 

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Website Comments

  1. phoebus
    Répondre

    Le Bassin Beaumont avait été un temps redynamisé par l’initiative d’un opposant du maire lequel s’est empressé de mettre fin déloyalement à la DSP et ainsi s’en débarrasser et y mettre un attributaire à sa botte et toute l’installation payée par le sortant . Finalement le nouveau a abandonné la partie ne payant aucune facture et surtout pas celle de la collectivité. Depuis le maire n’a rien fait surtout que Cavalière n’est pas franchement favorable à sa cause malgré un fidèle adjoint tout à fait atone… Dommage que ce maire mégalo tue tous les projets qui ne sortent pas de son égo.

  2. cassandre
    Répondre

    le bassin de beaumont? pourquoi pas aménager un port pour bateaux open30 semi rigides et bateau de moins de 9M…Rentable a 200 €/mois la place. Ou alors une culture de spiruline ou un élevage bio de dorade..euh après dépollution,
    Le golf 3 trous du lavandou n’est pas rentable car il est dépassé et mal entretenu…Il a perdu plus de 100 abonnés alors que tous les pitch n put sont en croissance. Il n’apporte aucune plus value ni confort d’entrainement au 3000 golfeurs qui peuplent notre zone du rayol à la londe. Pourquoi? regardez le contrat AOP. Comparez avec les installations identiques concurrentes. Le parcours de santé est installé aux alentours de ce golf…Il sert à balader les chiens sans que les propriétaires ne ramassent les crottes …donc pas terrible…Mais aucun appareil d’exercice physique le long de la plage ou sentier du littoral qui est pourtant bien plus fréquenté.

    • Bertrand Carletti
      Répondre

      Il y a plusieurs idées intéressantes sur le bassin Beaumont ! Une seule chose est certaine, le laisser à l’abandon est hallucinant… Tout en sachant qu’à ce jour, le conservatoire du littoral est je crois propriétaire de cette zone… et quand on sait que le conservatoire du littoral ne veut jamais rien faire… quand on sait que ce sont eux qui ont fait stopper l’activité d’accrobranche à Cavalière…

      Et puis vous touchez aussi du doigt un autre point intéressant. Faieda a fait une erreur sur la conception de ce golf, c’est indéniable mais il ‘y a que celui qui ne fait rien qui ne fait pas d’erreur… (Bernardi, plus de 20 ans après lui a encore tapé dessus avec cette histoire lors de ses voeux 2020…). Mais quel dommage, imaginez ce qu’un golf praticable aurait apporté au Lavandou ! Une clientèle à l’année, avec un certain pouvoir d’achat… quelle belle image…

Commenter cet article