« Ce projet ne coûtera rien au contribuable ». Gil Bernardi

Nous avons du mal à comprendre cette affirmation. Ce projet sera financé par l’argent public – notre argent – et « il ne coûtera rien »… Comment est-ce possible ? Il faut comprendre qu’il n’y aura pas de hausse d’impôts… Nous en voilà bien heureux, avec tous les prélèvements qui ont augmenté… mais ce n’est pas l’objet de cet article.

1
Millions d'euros
 
il ne coûtera que 4, 5, 6 millions d’euros. Cet argent, proviendra de la vente de 6 600 m2 dans le secteur de La Baou certes, mais les contribuables le paieront tout de même étant donné que ces terrains leur appartenaient. La vente de ces biens pourrait servir à un cinéma mais elle aurait aussi bien pu servir à combler la dette, financer d’autre projets… 
Dire que ce projet « ne coûtera rien » est, pour le moins, incompréhensible.
 

L’idée même de faire un cinéma est très certainement bonne, depuis le temps, ce choix ayant été longuement mûri. Juste une réserve, connaissant un peu les difficultés et les prix des films pour l’exploitant : sera-t-il possible d’obtenir et de diffuser les films du haut de l’affiche ? Si tel n’est pas le cas, il faudra tout de même se rendre à Hyères ou Toulon…  

En revanche, nous nous interrogeons sur la localisation de ce projet. Laissons de côté le sur-développement du Lavandou, qui a enclenché également celui – à venir – de Bormes. Comment ne pas penser que ce décentrage ne va pas pénaliser ou vider le centre ville ? Comment ne pas penser que les retombées pour les commerçants du village seront limitées voire inexistantes ?

Pourquoi ne pas réfléchir à une implantation plus proche du centre, voire en plein cœur de village ?Trop tard, peut être… à moins qu’aucun projet n’ait été signé. Etant donné la précipitation de la commune sur ce dossier, c’est malheureusement difficilement imaginable…

Souhaitez-vous un cinéma au Lavandou ?
Vote

Si oui, combien de fois irez-vous au cinéma du Lavandou – en moyenne – en un mois ?
Votez