La villa Théo nous gratifie d’une très jolie exposition sur l’architecture au Lavandou depuis 1 siècle.

Immensément attachés au Lavandou aux #energieslavandouraines nous défendrons et renforcerons l’identité lavandouraine qui passe aussi par l’architecture.

Après avoir parcouru avec plaisir cette exposition, des questions se posent : quelle est l’identité architecturale lavandouraine aujourd’hui ? Au delà de l’amplitude démesurée et inadaptée à notre village, quelle est l’identité de tous ces nouveaux projets immobiliers ? Il faut encourager ceux-ci à avoir une identité locale pour que, d’ici quelques années, nous sachions encore ce qu’est une architecture provençale – si ce n’est déjà pas trop tard.

En 1939, le maire de l’époque, Albert Bluzet, l’avait bien compris. Malheureusement sa succession n’a pas été aussi clairvoyante… particulièrement depuis une décennie.

Bien qu’il soit déjà tard, il n’est peut être pas TROP TARD pour faire à nouveau les bons choix !

Tout est dit dans le courrier du Maire de l’époque que nous vous invitons à prendre le temps de lire :

Le Lavandou doit évoluer, il doit être en mouvement mais il ne doit jamais oublier ses racines faute de quoi, notre identité se perdra définitivement.

Notre identité, pour autant qu’elle existe encore, doit être aussi un motif d’attractivité ou alors l’attrait du Lavandou se résumerait / se résumera seulement au soleil et à la mer !

Peut-on dire que les choix de la commune en général et notamment en matière urbanistique ont permis de conserver une identité locale et un caractère provençal à notre village ?

Website Comments

Commenter cet article