Dimanche 16 décembre a eu lieu le traditionnel repas de Noël pour les anciens de notre commune. Jolie tradition qui devrait créer du lien social et permettre à nos anciens de se retrouver. Pour beaucoup des présents, on peut imaginer que cela reste une des rares sorties de l’année.
Repas superbe, certes, mais facile pour le maire qui ne paye pas ! La commune vous offre un superbe repas de Noël… avec votre argent. Comment ne pas être choqué par le coût ?

Comment ne pas être choqué que des personnes de moins de 50 ans y mangent et se montrent fièrement sur les photos, alors que des anciens (non présents sur les listes) ne sont pas conviés ?

Comment ne pas penser que le clientélisme dans toute sa splendeur est surtout le thème de cette soirée ?!

Comment ne pas être choqué par une telle dépense alors que plusieurs travaux urgents ne sont pas effectués, alors que les employés municipaux manquent de matériel et même de matériel de sécurité dans certains secteurs ?

Comment ne pas être choqué par l’abondance exagérée de ce repas lorsque l’on sait les quantités énormes jetées à la poubelle. De la bouche de certains anciens eux-mêmes, “c’était exagéré”. Il semble qu’on ne sait plus comment flatter l’importance de cette frange électorale… Si on avait voulu polémiquer, on aurait pu dire que juste avec les présents repus lors de cette soirée, la réélection du Maire fut été quasiment assurée (les anciens recevant les invitations représentent plus de 30% des votants au Lavandou) mais nous ne pouvons penser une telle finalité à un évènement comme celui ci.

Oui il fait bon vivre au Lavandou, et tous les présents écoulent des jours heureux dans notre village, profitent de la mer et du soleil, mangent des langoustes et absolvent le maire de tous ses péchés en contrepartie. Est-il raisonnable de ne pas voir plus loin ? Alors oui ! nous voulons changer cela ! Replacer l’action publique à sa juste place : servir et non pas penser simplement à la reconduction d’un mandat. Aux Energies lavandouraines, nous pensons qu’il faut maintenir cette tradition, voir même la multiplier, mais différemment ! Nous voulons la rationaliser faisant prévaloir le moment partagé plutôt que les langoustes !

Pourquoi ne pas donner l’accès à ce moment chaleureux à tous ceux qui ne peuvent pas se le permettre indépendamment de l’âge. D’ailleurs, c’était un peu “l’esprit” de repas de nombreuses années en arrière : il avait en effet mis en place pour permettre aux anciens à faible retraite de passer un moment convivial pour les fêtes.

Pourquoi n’existerait-il pas, aussi,  un repas des jeunes, des actifs (ou “apéritif”), où les esprits énergiques se retrouveraient pour faire émerger des idées, des désirs, échanger et construire ensemble notre Lavandou. En bref, créer du dynamisme, du lien social, du vrai ! et peut-être ainsi être attractif pour les jeunes populations !

Au delà de toutes ces réflexions sur le Lavandou et son devenir, nous vous souhaitons une très belle année 2019 dans notre beau village

Website Comments

  1. Phoebus
    Répondre

    Votre propos est très juste. Je ne crois pas un seul instant à la sincérité de Bernardi dans ce genre d’exercice c’est du clientélisme. L’argent serait plus utile aux pauvres de la commune. Le message du maire est subliminal au 31 juillet (Père Noel) et repas des aînés (re-Père Noel). A quand les navettes gratuites vers les bureaux de vote avec le bulletin préparé par les chauffeurs ? Finalement le Père Noël est une….

Commenter cet article