Alors là c’est fort… L’opposition aurait-elle raison quand elle voit “le maire fatigué” (cliquez ici pour lire l’article de Var Matin)? Un animal acculé, épuisé, devient souvent agressif. Comment est-ce possible que Gil Bernardi, aux fonctions depuis 25 ans, menace directement ses administrés ? La menace est bien réelle (bien plus que celle des loups…). Comment sommes-nous donc tombés si bas au Lavandou ? Dans quel monde sommes-nous si une personne n’étant pas en harmonie avec le Maire se voit mis en garde : “les conséquences pour lui seront extrêmes sur le plan pécunier”.

N’en déplaise au Maire et à SON projet de cinéma, n’importe quelle personne peut contester le cinéma – dans les limites fixées par la loi  – à moins que les lois de la République ne s’appliquent pas au Lavandou !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Website Comments

  1. phoebus
    Répondre

    Vous avez raison sur la forme et sur le fonds. Il est inadmissible qu’un citoyen se fasse menacé par un représentant … du peuple, élu soit disant démocratiquement, parce qu’en désaccord avec ce dernier. Son propos devrait être condamné par la préfecture garante des équilibres. Ce maire est acculé devant son mauvais bilan qui creusera son désamour électoral face à son attitude mafieuse d’une autre époque.

Commenter cet article